Menu Fermer

Et si vous apprenez plus sur les santiags !

La santiag est la fameuse paire de bottes qui symbolise le look de cowboy. Enfilée par les cowboys qui datent du temps du Far West américain, elle a su garder sa notoriété jusqu’aux années 60 et 80. D’ailleurs, de nombreuses personnes adeptes du look western dans les boutiques pour un style parfaitement réussi. Voici quelques informations qui vous permettront de mieux connaitre la santiag.

La petite histoire de la santiag

Les bottes santiags ont fait leur première apparition aux États-Unis au 16e siècle. Le style des premiers modèles de ces bottes de cowboy a été principalement inspiré des bottes des militaires européens et de l’el vaquero espagnol. La santiag s’est vite fait connaitre sur l’ensemble du territoire américain. En effet, sa popularité s’est même étendue jusqu’au Mexique. Ce palmarès est certainement dû au fait que la santiag résiste à toutes épreuves. Par ailleurs, il est porté à vos connaissances qu’à l’origine, les cowboys sont de jeunes hommes qui sont rémunérés pour s’occuper des bétails. Ils doivent mener et garder ces animaux de la ferme sur des milliers et des milliers de kilomètres.

Les techniques de fabrication de la santiag

Au tout début, la fabrication des santiags se faisait uniquement à la main. Les artisans travaillaient avec des cuirs épais de buffles, de vaches ainsi que de taureaux. Peu à peu, les peaux d’autres types d’animaux se sont ajoutées à cette liste. Les fabricants de santiag travaillent essentiellement avec la peau d’animaux exotiques qu’ils ont aussi choisi de travailler avec la peau de serpent, d’alligator, de bison, d’autruche, d’éléphant. Certains artisans travaillent même avec la peau de lézard. Ce n’est que plus tard, lors de la révolution industrielle au cours du 19e siècle que les fabrications manuelles ont laissé place aux fabrications de masse.

Les caractéristiques spécifiques d’une santiag

Les santiags se reconnaissent par leur talon pointu et leur talon penché. En fait, son design a été tout spécialement pensé afin de faciliter la vie des cowboys dans la réalisation de leurs tâches quotidiennes. Pour ce qui est de la tige, il existe deux types de styles. Il y a les santiags de style classique western. Elles se caractérisent par une tige haute. Au minimum, la tige monte jusqu’au mi-mollet. Puis le second style ce sont les santiags roper. Elles se différencient du premier par la hauteur de sa tige. Celle-ci est plus courte et monte à peine jusqu’au niveau de la cheville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *