Menu Fermer

Le métier de coiffeur professionnel

Réaliser le soin esthétique et hygiénique de la chevelure est le principal devoir du coiffeur. Faire de la coiffure n’exige pas de genre, les femmes et les hommes peuvent tous exercer ce métier tant que la personne possède le sens de l’imagination et un esprit créatif. Pour ce savoir-faire, il est obligatoire de passer des formations et avoir les bonnes conditions d’accomplissement.

Les formations et les qualités requises

Les choix dans les formations pour devenir un coiffeur sont larges, chaque diplôme permet au futur coiffeur de trouver sa spécialité. Il y a le CAP, un diplôme tant demandé des grands salons esthétiques. En allant encore plus loin, après le CAP coiffure, le MC est le brevet à atteindre qui consiste à se spécialiser dans la coupe et la couleur. L’apprentissage dans le soin de la chevelure peut continuer selon l’envie de la personne, le brevet professionnel coiffure se prépare après le CAP. Pour le niveau BAC, il est possible de s’orienter à la pose et à la fabrication des perruques naturelles ou bien synthétiques. Pour assurer la gestion des salons de coiffure, il faut plus d’expérience et de savoir-faire, il est préférable de continuer jusqu’à ce qu’on obtient le brevet de maîtrise coiffeur.

Les débouchés et l’évolution du métier de la coiffure

Le coiffeur professionnel à accès à des larges panels de travail une fois que le diplôme est dans sa main. La majorité des personnes diplômées dans la coiffure fait de la coiffure à domicile ou dans un salon d’esthétique, on peut aussi travailler au sein d’une association. Pourquoi on n’opte pas pour des métiers plus professionnels par exemple, devenir un coach coiffure ou bien un hair designer. Actuellement, la coloration des cheveux est très demandée, alors une coloriste permanentiste est un bon métier à s’engager. Les hommes ont besoin d’un barbier, alors on peut en faire carrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *