Menu Fermer

Excès de sébum, de quoi parle-t-on ?

L’excès de sébum est à l’origine de la peau grasse qui concerne en général la peau du visage et le cuir chevelu. Une peau grasse se présente sous un aspect luisant au niveau du visage. Au niveau du cuir chevelu, ce type de peau se reconnait par les cheveux qui deviennent gras deux à trois jours seulement après un shampoing. La peau grasse est à l’origine de certains désagréments. De quoi parle-t-on réellement ? Focus.

Qu’est-ce qu’une peau grasse ?

Avant de découvrir les conseils pour réduire l’excès de sébum, rappelons que la production de sébum est naturelle. Le sébum est un film lipidique sécrété naturellement par la peau, par le biais des glandes sébacées. Il apporte à la fois une protection et une hydratation naturelle à la peau. Sans ce sébum, la peau s’assèche facilement, ce qui peut entraîner des tiraillements, des rougeurs, une desquamation, etc.
Bref, le sébum est indispensable à la bonne santé de la peau. Il devient toutefois problématique quand les glandes sébacées en produisent trop. On parle alors d’excès de sébum ou d’hyperséborrhée. Le phénomène est visible surtout sur le visage, essentiellement au niveau de la zone T (milieu du front, menton et ailes du nez) et sur les cheveux.

Pourquoi la peau produit-elle trop de sébum ?

Cependant, ce phénomène résulte en général de situations bien spécifiques à déterminer pour trouver la meilleure solution.
Un dérèglement hormonal peut par exemple entraîner un excès de sébum, notamment un taux plus élevé d’androgènes, des hormones mâles présentes chez les deux sexes. À cause d’une hypersensibilité des glandes sébacées à ces hormones, une femme qui a plus d’androgènes que la moyenne pourrait avoir une peau grasse.
Ensuite, l’excès de sébum peut se manifester comme un processus de défense de la peau. Il se peut par exemple que la peau devienne grasse à la suite d’une utilisation excessive de produits cosmétiques. Ce même processus se met aussi en place quand la peau ne supporte pas certains composants des produits cosmétiques.
Par ailleurs, certaines personnes pensent que l’excès de sébum est « sale » et qu’il faut donc excessivement nettoyer la peau. Cependant, un nettoyage trop agressif aura l’effet contraire. Plus vous « agressez » votre peau, plus elle produira de sébum pour se défendre.

Que provoque l’excès de sébum ?

Beaucoup de femmes redoutent l’excès de sébum parce que la première conséquence est visible au premier regard. Il s’agit d’une luisance excessive de la peau que beaucoup de femmes tentent de dissimuler par tous les moyens. La peau luisante et huileuse est en effet inesthétique.
Ensuite, l’excès de sébum est à l’origine de certaines imperfections cutanées, principalement l’acné, les boutons et les comédons. À l’adolescence, le taux d’hormone augmente et l’hyperséborrhée est quasi-inévitable. Le phénomène s’accompagne alors souvent de boutons d’acné. Au niveau des cheveux, l’excès de sébum donne une impression de cheveux sales à cause de leur aspect huileux. De plus, le sébum alourdit les cheveux et peut irriter le cuir chevelu.

Que faire en cas d’excès de sébum ?

Vouloir enlever ou dissimuler l’excès de sébum visible est souvent une mauvaise idée. Il faut en effet y remédier en profondeur. Oubliez alors les produits décapants et les méthodes agressives qui cacheront certes le sébum visible, mais qui favoriseront encore plus sa production.
Il est préférable d’adopter une routine de soin voire un mode de vie qui réduit la production de sébum directement au niveau des glandes sébacées. Plusieurs solutions sont alors possibles :
– Adopter un gommage doux à faire au maximum une fois par semaine
– Privilégier les masques à l’argile
– Traiter les hormones androgènes si le dermatologue ou l’endocrinologue décèle une origine hormonale effective
– Etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *